Le village des seniors

Quel accompagnement pour les personnes âgées ?

Les personnes âgées qui vivent dans des centres d'hébergement ont généralement une santé fragile et beaucoup finissent leurs journées dans le centre. En outre, ils souffrent souvent de problèmes de comportement ou de maladies dégénératives. La perte d’autonomie et l'approche en fin de vie sont parmi les problèmes que doivent affronter les personnes âgées et leur proche. À ce stade, un accompagnement quotidien s’avère primordial. Quand ces personnes âgées se trouvent dans une situation critique, il sera difficile, voire même impossible pour ces personnes âgées d’accomplir les tâches quotidiennes.

Accompagner les personnes âgées dans leur quotidien

Ces personnes âgées peuvent – être accompagnées dans leur domicile et selon leur besoin. Une assistance domestique peut s’avérer utile pour accomplir les tâches et activités domestiques qu’elles n’arrivent plus à faire à cause de leur perte d’autonomie. Le but de l’accompagnateur est de faciliter la vie de ces personnes âgées. Ces accompagnateurs sont des personnes qualifiées qui ont reçu une formation accompagnement fin de vie. L’accompagnement physique inclut essentiellement de l’aide pour aider les personnes âgées à se déplacer, à se nourrir, à se laver et à faire ses besoins. L’accompagnement peut inclure aussi le service d’un garde-malade ou faire la course.

Accompagnement psychologique

Un psychologue est souvent la personne la mieux placée pour communiquer avec eux à ce stade. Un psychologue peut les aider à faire face à leurs préoccupations concernant leur entrée dans des maisons de retraite si cela est obligatoire. Un soutien psychologique permet à une personne âgée de s’adapter à sa nouvelle vie, de mieux accepter sa situation et de gérer les effets de l'âge ou d'un handicap. Ils peuvent établir un diagnostic de leur état psychologique, leur présenter des exercices de mémoire et de stimulation et les aider à les soutenir en fin de vie.

Le travail du psychologue peut également aider la famille, qui a souvent du mal à s’adapter. Il peut aider la famille à ne pas se sentir coupable et accompagner la famille si nécessaire au moment du décès. La solitude est un problème majeur pour les personnes âgées vivant à la maison. Les taux de dépression et de solitude sont élevés, en particulier chez les personnes aux prises avec des problèmes de santé complexes ou qui ont vécu un deuil, ce que l’interaction sociale peut atténuer.

Exprimez vous !

Les publications similaires de "Santé"

  1. 4 Juin 2018Quel est le rôle d’une aide à domicile ?150 visites
  2. 4 Avril 2018Le marché du travail de l'aide aux seniors209 visites
  3. 4 Oct. 2017Il y a plusieurs manières de s'hydrater !293 visites
  4. 14 Août 2017Comment marche un amplificateur de son 462 visites
  5. 11 Juil. 2017Des opticiens peuvent vous proposer des solutions d’appareils auditifs350 visites
  6. 9 Juin 2017Dans notre village pour seniors, nous proposons des jacuzzis381 visites